Afin d’aider davantage les consommateurs en ligne et développer plus de cas d’utilisation, les industries canadiennes amorcent l’un des plus importants changements depuis le lancement du premier code à barres linéaire (1D) : la transition vers les codes à barres 2D. Les codes à barres 2D utilisant les normes de GS1, comme le GS1 DataMatrix, le code QR Code avec le GS1 Digital Link et le Data Matrix avec GS1 Digital Link, peuvent encoder plus de données que les codes à barres linéaires actuels. Par exemple, il est possible d’y encoder des informations supplémentaires comme les dates d’expiration, les numéros de lot ou des URL menant aux informations de produits (comme les ingrédients, les allergènes, etc.).

Cette transition améliorera l’expérience des consommateurs, des marques, des pharmacies, des détaillants, et de tous leurs intervenants connexes. GS1 aide l’industrie mondiale à profiter de la force des codes à barres 2D grâce aux normes de GS1 permettant d’appuyer de nouvelles solutions commerciales, et ce, autant pour aujourd’hui que pour demain.

For additional information on Global Transition to 2D

Les codes à barres 2D utilisent des modèles de carrés, d’hexagones, de points ou d’autres formes pour encoder des données. Comme les données sont encodées dans un modèle à deux dimensions, les codes à barres 2D peuvent contenir plus de données que les codes à barres 1D tout en étant plus petits.


Informations techniques pour codes à barres linéaires (1D)

Symbologies de codes à barres 2D

GS1 DataMatrix

Code QR

Avec URI de GS1 Digital Link

Data Matrix

Avec URI de GS1 Digital Link



Version PDF du tableau des codes à barres 2D



Le GS1 DataMatrix est une symbologie matricielle indépendante en deux dimensions composée de modules carrés disposés dans un périmètre de motif de recherche. Le GS1 DataMatrix utilise le code correcteur Reed-Solomon (quatre niveaux de correction d’erreurs sont précisés), ce qui permet de corriger des symboles partiellement endommagés.

Symbologie

GS1 DataMatrix

Un exemple d’une image d’un DataMatrix de GS1.

Identifiant de symbologie

]d2

Capacité maximale

  • 3116 caractères numériques
  • 2335 caractères alphanumériques

Clés de GS1

TOUTES les applications autorisées.

Identifiants d’application

TOUS – quelques identifiants d’application populaires :

  • GTIN (AI01)
  • Numéro de lot (AI10)
  • Date de production (AI11)
  • Date d’emballage (AI13)
  • Date « Meilleur avant » (AI15)
  • Date d’expiration (AI17)
  • Numéro de série (AI21)

Source d’information

Symbologie en texte en clair (TC)

Exemple:

  • GTIN (01)
  • Date d’expiration (17)
  • Numéro de lot (10)
Un exemple d’une image d’une symbologie avec IIU.

Les identifiants d’application (IA) de GS1 servent à partager des informations supplémentaires comme la date d’expiration des produits et les numéros de série et de lot. Il y a plus de 100 identifiants d’application de GS1.

Selon la section 5.6.1 dans les Spécifications générales de GS1, certains processus de production qui sont utilisés pour produire des symboles DataMatrix de GS1 sont :

  • Marquage des pièces, notamment par estampage* des articles comme les pièces automobiles, les pièces métalliques d’avions, les instruments médicaux et les implants chirurgicaux.
  • Pièces marquées par laser ou par produit chimique à faible contraste, ou éléments portant des marques claires sur un arrière-plan foncé (comme des circuits imprimés et des composantes électroniques, des instruments chirurgicaux ou des implants chirurgicaux).
  • Impression sur des pièces et des composantes à jet d’encre à haute vitesse lorsque les points ne peuvent pas former un symbole linéaire lisible.
  • Petits articles qui doivent porter une symbologie carrée ayant un rapport hauteur/largeur ou ne pouvant pas être marqués dans l’espace d’emballage réservé à cette fin sur l’emballage par des GS1 DataBar et des symboles composites.
  • Utilisation avec des applications d’emballage étendues entreprise-consommateur.

* Le marquage par estampage est une méthode de marquage permanente habituellement pour les pièces en métal. Un stylet ou une aiguille est projeté sur la surface de marquage pour faire une encoche en point. En répétant rapidement ce processus et en déplaçant le stylet de point en point, il est possible de graver des mots et des images. Source : pryortechnologie.fr/knowledge-centre/blog/what-is-dot-peen

Symbologie du GS1 DataMatrix

Les symboles DataMatrix de GS1 sont lus par des numériseurs par caméra ou optiques.

Un exemple d’une image d’un DataMatrix de GS1.
  • Le coin supérieur droit est toujours un carré blanc pour ECC 200.
  • Motif de recherche en « L » pour le bas et le côté gauche.

Ensemble de caractères encodables :

  • Données numériques : Chiffres de 0 à 9
  • Données alphabétiques : Lettres majuscules A-Z et lettres minuscules a-z
  • Vingt caractères spéciaux : ! “ % & ‘ ( ) * + , - . / : ; < = > ? _

Source : Spécifications générales de GS1 - 7.11.1 GS1 IA ensemble de caractères encodables 82 (en anglais)

Note :

  • Au Canada et à l’échelle mondiale, les produits de soins de santé réglementés utilisent les codes à barres GS1 DataMatrix.
  • L’industrie canadienne du cannabis met également en œuvre le GS1 DataMatrix pour identifier ses produits.



Construire un code à barres GS1 DataMatrix

Matériel préparatoire


GS1 DataMatrixUn exemple d’une image d’un DataMatrix de GS1

Tableau des identifiants d’application de GS1
Indique tous les identifiants d’application de GS1 disponibles ainsi que leur description.

Lignes directrices du GS1 DataMatrix
Aperçu et présentation technique de l’utilisation du GS1 DataMatrix.

Spécifications générales de GS1
Définition de l’utilisation des clés d’identification, des attributs de données et des codes à barres.

Pour créer un code à barres GS1 DataMatrix, vous devez d’abord créer un GTIN. Pour créer un GTIN, suivez les étapes 1 à 4 ci-dessous :

  1. 1
    Votre organisation doit obtenir une licence pour :
    • • GTIN (code article international) unique / individuel.
    • • Groupes de GTIN déterminés par le nombre de produits et de niveaux d’emballage à identifier.
    • • Nombre important de GTIN portant un Préfixe de compagnie de GS1 à longueur variable.
  2. 2
    Attribuer un numéro de référence unique de produit à chaque article. Sauvegardez le numéro dans un système automatisé.
  3. 3
    Assurez-vous d’avoir le bon chiffre de contrôle.
  4. 4
    Réunissez ces trois éléments :
    Préfixe de compagnie de GS1 + Numéro de référence d’article + Chiffre de contrôle = GTIN
  5. 5
    Déterminez quels identifiants d’application de GS1 sont nécessaires pour la chaîne d’approvisionnement. Les plus répandus sont :
    • • GTIN (AI01)
    • • Numéro de lot (AI10)
    • • Date d’emballage (AI13)
    • • Date « Meilleur avant » (AI15)
    • • Date d’expiration (AI17)
    • • Numéro de série (AI21)
    Note : GS1 recommande fortement de placer les identifiants d’application (IA) à longueur déterminée en premier, suivis des IA à longueur variable.
  6. 6
    Assurez-vous d’avoir identifié toutes les informations pertinentes décrites ci-dessus et inscrivez les informations dans votre système de codes à barres afin de créer votre code à barres 2D.
  7. 7
    Indiquez l’endroit sur le produit où sera placé le code à barres 2D. Consultez les Lignes directrices de GS1 sur le positionnement des symboles.
  8. 8
    Faites vérifier votre code à barres pour vous assurer qu’il sera toujours lu correctement.


Le code QR est une norme internationale ISO/IEC 18004. Ces codes sont utilisés uniquement par le système de GS1 afin d’encoder la syntaxe URI du GS1 Digital Link. Pour tous les aspects techniques du DataMatrix, consultez le ISO/IEC 18004.

Code QR
(GS1 Digital Link)

Exemple d’image de Code QR.

Data Matrix est une norme internationale ISO/IEC 16022. Elle est utilisée seulement par le système de GS1 afin d’encoder la syntaxe de l’URI du Digital Link de GS1. Pour les aspects techniques complets du Data Matrix, consultez l’ISO/IEC 16022 Opens in a new window.

Data Matrix
(Digital Link de GS1)

Exemple d’image de Data Matrix

Le Digital Link de GS1 (GS1 DL) crée le lien permettant d’unir les schémas d’identification basés sur les systèmes de GS1 à la syntaxe utilisée sur Internet. En d’autres termes, GS1 DL permet d’exprimer les clés et les données d’attributs de GS1 de manière normalisée et dans un format qui peut être utilisé sur le Web.

Par exemple, le GTIN 9506000134369 peut naturellement être encodé dans un code à barres 1D en utilisant un logiciel; ce GTIN peut devenir une adresse Web de cette façon : https://id.gs1.org/01/9506000134369 ou https://dalgiardino.com/01/9506000134369.

Cet exemple répond à trois exigences en une opération :

  1. Un identifiant, c’est-à-dire un identifiant uniforme de ressource (« Uniform Resource Identifier », ou « URI »)
  2. Un identifiant de GS1 (ici, un GTIN)
  3. Un API pouvant être appelé pour trouver davantage d’informations (localisateur uniforme de ressources (« Uniform Resource Location », ou « URL »)

Les normes GS1 DL définissent les façons de structurer les URI sur Internet afin d’ajouter davantage d’informations (numéro de lot, date d’expiration, numéro de série, etc.) ainsi que d’autres clés de GS1 comme les codes lieux internationaux (GLN), les numéros séquentiels de colis (SSCC), etc.

Les normes GS1 DL contribuent à renforcer l’initiative vers un code à barres unique et permettent d’utiliser un seul code à barres pour accéder numériquement aux informations de produits.

Les normes GS1 DL s’appliquent également aux identifiants de GS1 comme les GTIN, ce qui contribue à améliorer la traçabilité des informations de la chaîne d’approvisionnement, les API des partenaires commerciaux, les infirmations sur la sécurité des patients, et plus encore.

Habituellement, les URL sont un lien vers un site Web spécifique. Toutefois, le GS1 Digital Link permet de créer des liens vers tous les types d’informations (interentreprises ou entreprise-client). Ainsi, les propriétaires de marque ont toujours le contrôle et peuvent fournir des liens vers plusieurs sources d’informations, et ce, avec un seul symbole, ce qui permet d’économiser de l’espace et d’améliorer l’efficience.

Les liens suivants sont en anglais seulement.

En savoir plus (en anglais seulement)

  • Code à barres unique :
    Il est plus simple pour les consommateurs de n’avoir qu’un seul code à barres contenant davantage d’informations.
  • Capacité de lecture optique :
    Moins d’échecs de lecture causés par des codes à barres qui font de l’interférence entre eux.
  • Sécurité :
    Pour les soins de santé, un code à barres unique permet d’assurer que les décisions cliniques ne sont pas prises à la suite de la lecture du mauvais code à barres.
  • Promotions :
    Le GS1 Digital Link permet d’appliquer des mises à jour en temps réel pour les informations relatives aux promotions.
  • Applications spécifiques :
    Des applications peuvent être développées afin de lire un même code à barres, tout en offrant des types de contenus spécifiques à leurs utilisateurs (par exemple, sur des rappels de produits).

Les codes à barres et les autres supports de données peuvent devenir multifonctionnels grâce au GS1 Digital Link. Il faut impérativement organiser les liens à créer en allant de l’article identifié :

  • aux informations de produit
  • aux instructions
  • aux accessoires
  • aux informations sur l’utilisation (recettes, modèles)
  • à la garantie ou l’inscription à la garantie
  • à l’authentification du produit
  • aux informations sur la durabilité ou la traçabilité
  • aux achats en ligne

Codes plus petits

La taille plus compacte d’un code à barres 2D réduit l’espace requis sur l’emballage du produit, ce qui permet à la marque et à l’information de produits d’occuper plus d’espace. Comme ils occupent moins d’espace, il est possible de les appliquer directement sur les produits qui peuvent difficilement porter une étiquette (comme les instruments chirurgicaux, les petits produits cosmétiques, les produits de cannabis et les notices numériques des médicaments).


Opérations plus rapides, efficientes et sécuritaires

Les codes à barres 2D sont omnidirectionnels, ce qui signifie qu’ils peuvent être lus dans n’importe quelle direction. Cela permet de gagner du temps à la caisse, au point de distribution et au site de soins aux patients.


Permet l’automatisation, l’exactitude et l’interopérabilité

La correction d’erreur intégrée donne aux codes à barres 2D une tolérance plus élevée aux erreurs. Ceci signifie que les données peuvent toujours être lues si le code à barres est partiellement endommagé ou déchiré, ce qui diminue les retards et les interruptions de transactions à la caisse en plus d’augmenter l’efficacité opérationnelle et la fiabilité.


Réduction du gaspillage et des erreurs coûteuses

Réduction du gaspillage alimentaire, des fournitures médicales et des produits : La visibilité des dates d’expiration, « meilleur avant » et « vendre avant » permet aux détaillants, aux fournisseurs de soins de santé et aux autres intervenants de la chaîne d’approvisionnement de vendre et de promouvoir en priorité les produits dont la date de péremption approche, ce qui contribue à réduire le volume des produits expirés à jeter. En plus de réduire le gaspillage et d’appuyer la gestion et la rotation efficaces des stocks, la visibilité des dates de péremption aide à réduire les pertes financières.


Protection des consommateurs et des patients

Sécurité des patients et consommateurs améliorée : Si un produit rappelé se retrouve à la caisse ou au niveau des soins aux patients, la lecture du code à barres 2D et l’utilisation des données qui y sont encodées peuvent alerter la personne qui balaie l’article, lui indiquant qu’il ne doit pas être vendu ou utilisé. Ceci prévient l’utilisation ou la vente de produits potentiellement dangereux. Les codes à barres 2D appuient également les meilleures pratiques pour la sécurité des patients, comme la confirmation du bon patient et du bon produit au site de soins.


Gestion des stocks efficace

Les codes à barres 2D facilitent les opérations de la chaîne d’approvisionnement en maintenant la méthode du premier entré, premier sorti (PEPS) pour renforcer l’exactitude et la disponibilité des stocks et le contrôle des lieux, et pour éviter le gaspillage, et ce, en assurant la fraîcheur par l’utilisation de données additionnelles (comme la date d’expiration et le numéro de lot) encodées dans le code à barres.


Traçabilité des produits

Les codes à barres 2D aident à assurer l’authentification des produits, améliorent la visibilité de l’origine des ingrédients et procurent une visibilité interne à la chaîne d’approvisionnement. Une visibilité à l’entière chaîne de contrôle d’un produit peut donner plus de confiance aux organismes de réglementation et aux consommateurs par rapport à l’authenticité d’un produit.


Durabilité

Les codes à barres 2D augmentent la visibilité de l’information requise pour les initiatives relatives à la durabilité, comme les détails sur l’approvisionnement durable et l’emballage, l’information sur le recyclage, et plus encore.


Engagement des consommateurs (GS1 Digital Link)

Encoder un GS1 Digital Link dans un code à barres 2D, comme un code QR, offre une occasion aux propriétaires de marque de communiquer avec les consommateurs à l’aide des informations de produit supplémentaires qui peuvent influencer les décisions d’achat et améliorer l’engagement après l’achat.


Confiance envers la marque

Fournir une visibilité et un accès à de l’information de produit plus robuste et exacte répond aux demandes des clients et améliore la confiance entre les marques et leurs consommateurs.


Fournisseurs, propriétaires de marque et producteurs autorisés

  • Plus d’espace sur l’emballage
  • Réduction du gaspillage des aliments et des produits
  • Traçabilité améliorée
  • Rappels et retraits de produits mieux ciblés
  • Amélioration des données pour les PDV internes et la traçabilité des produits


Détaillants en épicerie et distributeurs/exploitants en services alimentaires

  • Meilleure sécurité alimentaire
  • Réduction du gaspillage alimentaire
  • Gestion des dates d’expiration
  • Gestion des stocks améliorée
  • Processus plus simples et efficaces
  • Réduction du gaspillage de produits


Soins de santé

  • Processus de traçabilité et de rappel amélioré
  • Sécurité améliorée pour les patients
  • Gestion des dates d’expiration permettant de réduire le gaspillage alimentaire
  • Gestion des stocks améliorée
  • Marquage des codes à barres directement sur les produits (comme les instruments chirurgicaux).
  • Accès immédiat à davantage d’informations de produits (numéro de lot, date d’expiration, etc.).


Pharmacie

  • Processus de traçabilité et de rappels améliorés
  • Processus efficaces contre les contrefaçons
  • Sécurité améliorée pour les patients
  • Gestion des stocks améliorée
  • Accès instantané à davantage d’informations de produits, numéros de lot et date d’expiration pour toutes les catégories de produits pharmaceutiques :
    • médicaments d’ordonnance
    • administrés par le pharmacien
    • en vente libre (OTC)
    • produits naturels (NHP/NPN)
  • Réduction du gaspillage des produits

Visitez la feuille de route pour la mise en œuvre du GS1 DataMatrix dans le secteur de la pharmacie


Cannabis

  • Amélioration de l’efficience de la chaîne d’approvisionnement
  • Gestion des stocks améliorée
  • Sécurité améliorée pour les consommateurs
  • Amélioration des processus de traçabilité et de rappel
  • Accès instantané à davantage d’informations de produits, numéros de lot et date d’expiration

Visitez la page des meilleures pratiques de la chaîne d’approvisionnement du cannabis