Codes articles internationaux


Avant d’utiliser les codes à barres, les chiffres utilisés dans les codes à barres doivent être créés. Dans la plupart des cas, ces codes article internationaux (GTIN) sont aussi connus sous codes universels des produits (CUP) ou numérotation européenne des articles (NEA).

Les GTIN identifient de façon unique les détails très précis et peuvent repérer un produit qui circule tout au long de la chaîne mondiale de valeur jusqu’à l’utilisateur final. Si un produit revient dans la chaîne de valeur comme un article revendu ou doit être rappelé, il peut être identifié à nouveau par son GTIN d’origine.

Les GTIN peuvent également être utilisés pour identifier des configurations précises d’emballage, y compris les palettes, les caisses, les « inters », et les articles au point de vente/point d’utilisation, ou même la logistique liée à la distribution et aux entrepôts.

Bien que les GTIN sont fréquemment encodés dans un code à barres, ils peuvent être également utilisés seuls (quelques vendeurs en ligne importants utilisent des GTIN pour authentifier un produit avant d’en autoriser la vente sur leur plateforme).

Dès le 1er janvier 2019, tous les nouveaux GTIN créés ne seront plus réutilisables et seront attribués de façon permanente à chaque produit unique.


L’utilisation d’un GTIN pour identifier les produits :

  • Diminue la confusion en identifiant exactement les produits spécifiques et en évitant les données de produits en double dans la chaîne de valeur
  • Améliore la qualité des données en assurant que les données de produits identiques sont utilisées par tous les partenaires commerciaux
  • Combat la contrefaçon des produits en donnant aux parties et à la chaîne de valeur un accès à un seul registre authentifié de propriétaires de produits
  • Gagne du temps et libère des ressources en éliminant les processus manuels de suivi de plusieurs numéros d’identification propriétaires
  • Permet l’automatisation, comme la numérisation des codes à barres, au long de toute la chaîne de valeur, que ce soit à l’aire de réception ou dans la chambre d’hôpital
  • Augmente l’efficacité des paiements et des processus des rapports
  • Fournit un registre permanent de produits pouvant être utilisé lorsqu’un produit est revendu ou rappelé

Les partenaires commerciaux demandent de plus en plus à leurs fournisseurs d’avoir des identifiants de produits normalisés avant d’accepter de faire affaire avec eux. Au Canada, cela signifie les GTIN.

Il existe plusieurs types de GTIN, entre autres les GTIN-12, les GTIN-13 et les GTIN-14, qui contiennent 12, 13 et 14 chiffres respectivement.

Les GTIN-12 et les GTIN-13 sont composés de trois parties :

  1. Numéro de préfixe de compagnie mondiale : Selon votre niveau d’abonnement, cet identifiant d’entreprise unique contiendra entre 6 chiffres (peut créer jusqu’à 100 000 GTIN) et 9 chiffres (peut créer jusqu’à 100 GTIN). Cet identifiant d’entreprise unique contiendra entre 6 chiffes (peut créer jusqu’à 100 000 GTIN) et 9 chiffres (peut créer jusqu’à 100 GTIN).
  2. Numéro de référence d’article (IRN) : Cette partie du GTIN précise l’article qui est identifié. Dans un GTIN-12, le nombre total combiné des chiffres de votre Préfixe de compagnie et de l’IRN doit être 11.
  3. Chiffre de contrôle : Le dernier chiffre d’un numéro de code à barres est un chiffre vérifié à l’aide d’un ordinateur qui sert à confirmer que le code à barres est composé correctement. Pour générer un chiffre de contrôle, ou comprendre comment il est calculé, visitez la page Calculateur du chiffre de contrôle.

Les GTIN-14 incluent une partie additionnelle au début appelée Indicateur de chiffre. Allant de 1 à 8 chiffres, ce numéro indique à quel niveau d’emballage le reste du GTIN se reporte. L’indicateur « 9 » est utilisé seulement lorsque des informations additionnelles sur le poids et la quantité (Poids variable et quantité) doivent être incluses.

Vous aurez besoin de différents types de GTIN pour diverses utilisations. Chacun peut être encodé dans des types de codes à barres spécifiques (aussi connus comme « symbologies des codes à barres »).

Pour les produits de détail au point de vente, seuls les GTIN-12 et les GTIN-13 sont approuvés pour les applications aux points de vente de détail.

  • Les GTIN-12 peuvent être encodés avec des symbologies de code à barres CUP-A et CUP-E.
  • Les GTIN-13 peuvent être encodés avec la symbologie de code à barres NEA-13.

Pour les unités logistiques (emballages « inner », caisses et palettes) qui consistent en des groupements homogènes, vous pouvez utiliser les GTIN-14 ou attribuer les GTIN-12 ou les GTIN-13.

  • Les GTIN-14 peuvent seulement être encodés dans les symbologies de code à barres qui ont la capacité d’avoir 14 chiffres. Ces GTIN incluent ITF-14, GS1-128, GS1 DataBarMC, et Data Matrix.
  • Note : pour les articles des soins de santé, les GTIN-14 peuvent être attribués à un niveau sous « CHAQUE » .

En général, vous aurez besoin d’un GTIN pour chacun de vos produits et un autre pour différents types de codes à barres de chaque format d’emballage, comme les palettes ou les caisses.

Il se peut que vous ayez besoin de plus de GTIN que vous pensez.

Vous devriez également considérer le nombre de GTIN dont vous aurez besoin à mesure que votre entreprise grandit pour assurer que vous avez assez de GTIN pour couvrir les nouveaux produits que vous lancez ou pour mettre à jour les produits existants.

  1. Inscrivez-vous à GS1 Canada pour obtenir vos GTIN et/ou votre Préfixe de compagnie.
  2. Attribuez des GTIN à vos produits individuels et fournissez les informations sur le produit.
  3. Créez des codes à barres (au besoin) pour chaque GTIN. GS1 Canada ne fournit pas actuellement d’illustration pour la symbologie des codes à barres. Vous pouvez utiliser un fournisseur de solutions pour obtenir un code à barres basé sur vos GTIN.
  4. Appliquez nos nouveaux codes à barres aux endroits appropriés sur votre emballage du produit.

Les GTIN se réfèrent aux produits uniques. Si les produits changent de manière importante, ils pourraient nécessiter un nouveau GTIN pour s’assurer qu’ils ne soient pas confondus avec les anciennes versions, ou avec d’autres produits dans la chaîne de valeur. Les normes sur la gestion des GTIN sont conçues pour aider.

Apprenez-en plus sur les règles de gestion des GTIN au niveau mondial en visitant la page Web Norme de gestion des GTIN de GS1 global.

En général, trois principes généraux devraient être considérés par tout propriétaire de marque lorsqu’il apporte des changements à un produit existant :

1. Est-ce que le consommateur et/ou le partenaire commercial pourra distinguer le produit modifié des produits précédents/actuels?

2. Existe-t-il une clause réglementaire / de responsabilité pour le consommateur et/ou le partenaire commercial?

3. Y a-t-il une incidence considérable sur la chaine d'approvisionnement (p. ex. comment le produit est expédié, entreposé, reçu)?